Vers la renaissance industrielle Agrandir l'image

Vers la renaissance industrielle

16,00 €

Nouveau produit

La crise économique et financière de 2008 puis les "gilets jaunes" nous ont montré les dégâts causés par la désindustrialisation : fracture sociale et territoriale, sentiment de relégation voire d'abandon d'une partie de la population, etc. La désindustrialisation s'est aussi traduite sur le plan électoral par un vote de plus en plus favorable aux partis et leaders nationalistes-identitaires, Trump, Wallonie/Flandre, Catalogne...Depuis quelque temps, l'industrie est de nouveau "tendance". Hier méprisée, l'activité industrielle est désormais au coeur des priorités - ou au moins des discours des politiques, qui y voient l'avenir de nos emplois et de nos économies développées. Or l'industrie d'aujourd'hui n'a que peu à voir avec celle d'hier, et celle de demain reste largement à inventer. Ce secteur connait de nombreux bouleversements qui questionnent son modèle et appellent à faire émerger une nouvelle approche et une nouvelle définition.

Plus de détails

+

Fiche technique

Auteur(trice-s)Anaïs Voy-Gillis
EditionsMarie B
PrixTTC 16,00 - HT 15,17 - TVA ,83 (5,5%)
EAN9791093576794
Paru le06/06/2020
Pages64
Poids (en g)260
Dimensions (HLP)21,00 x 14,00 x 1,50
CouvertureBrochée
Support(s)Livre
Langue(s)Français
Date25/03/21 - 13h
ConférenceLes nouveaux territoires de l’entreprise

En savoir plus

La crise économique et financière de 2008 puis les "gilets jaunes" nous ont montré les dégâts causés par la désindustrialisation : fracture sociale et territoriale, sentiment de relégation voire d'abandon d'une partie de la population, etc. La désindustrialisation s'est aussi traduite sur le plan électoral par un vote de plus en plus favorable aux partis et leaders nationalistes-identitaires, Trump, Wallonie/Flandre, Catalogne...Depuis quelque temps, l'industrie est de nouveau "tendance". Hier méprisée, l'activité industrielle est désormais au coeur des priorités - ou au moins des discours des politiques, qui y voient l'avenir de nos emplois et de nos économies développées. Or l'industrie d'aujourd'hui n'a que peu à voir avec celle d'hier, et celle de demain reste largement à inventer. Ce secteur connait de nombreux bouleversements qui questionnent son modèle et appellent à faire émerger une nouvelle approche et une nouvelle définition.