Agriculture et climat Agrandir l'image

Agriculture et climat

17,00 €

Nouveau produit

Du blé par tous les temps

Le paramètre météorologique est fondamental pour la sécurité alimentaire et, partant, pour la
stabilité mondiale. Produit de base de milliards d'individus, le blé est au coeur de cette problématique. L'agriculture est, en effet, directement affectée par le changement climatique. S'adaptant aux conditions naturelles, elle fait preuve de résilience et innove en permanence. En France comme au Maroc, où le blé est incontournable, le secteur agricole apporte ainsi des réponses aux défis du climat.
Les enjeux liés au changement climatique sont nombreux et multidimensionnels. Mais seule
l'agriculture présente une si forte climato-dépendance. Les conditions de la sécurité alimentaire mondiale évoluent en fonction du climat, qui reste le premier facteur d'incertitudes pour les centaines de millions de personnes qui vivent de l'agriculture. Le blé, céréale consommée quotidiennement par près de la moitié de l'humanité, est particulièrement sensible aux variations climatiques. Les
perspectives sont donc annonciatrices de turbulences. Or quand les productions sont défavorables, la stabilité sociale, économique et politique peut très vite se dégrader. Cette interaction permanente entre climat, alimentation et état géopolitique des territoires trouve un écho majeur dans le Bassin méditerranéen, véritable baromètre des tensions agricoles et météorologiques mondiales. La
récurrence et l'intensité des sécheresses pourraient fragiliser les productions de blé dans cette région qui concentre les plus grands consommateurs de pain et les premiers importateurs mondiaux.

Plus de détails

+

Fiche technique

Auteur(trice-s)Sébastien Abis - Mohammed Sadiki
EditionsMax Milo
PrixTTC 17,00 - HT 16,11 - TVA ,89 (5,5%)
EAN9782315007349
Paru le17/11/2020
Pages156
Poids (en g)120
Dimensions (HLP)21,00 x 14,00 x 1,90
CouvertureBrochée
CouleursNoir et Blanc
Support(s)Livre
Langue(s)Français

En savoir plus

Du blé par tous les temps

Le paramètre météorologique est fondamental pour la sécurité alimentaire et, partant, pour la
stabilité mondiale. Produit de base de milliards d'individus, le blé est au coeur de cette problématique. L'agriculture est, en effet, directement affectée par le changement climatique. S'adaptant aux conditions naturelles, elle fait preuve de résilience et innove en permanence. En France comme au Maroc, où le blé est incontournable, le secteur agricole apporte ainsi des réponses aux défis du climat.
Les enjeux liés au changement climatique sont nombreux et multidimensionnels. Mais seule
l'agriculture présente une si forte climato-dépendance. Les conditions de la sécurité alimentaire mondiale évoluent en fonction du climat, qui reste le premier facteur d'incertitudes pour les centaines de millions de personnes qui vivent de l'agriculture. Le blé, céréale consommée quotidiennement par près de la moitié de l'humanité, est particulièrement sensible aux variations climatiques. Les
perspectives sont donc annonciatrices de turbulences. Or quand les productions sont défavorables, la stabilité sociale, économique et politique peut très vite se dégrader. Cette interaction permanente entre climat, alimentation et état géopolitique des territoires trouve un écho majeur dans le Bassin méditerranéen, véritable baromètre des tensions agricoles et météorologiques mondiales. La
récurrence et l'intensité des sécheresses pourraient fragiliser les productions de blé dans cette région qui concentre les plus grands consommateurs de pain et les premiers importateurs mondiaux.