Anti-manuel de communication politique Agrandir l'image

Anti-manuel de communication politique

29,90 €

330600054

Nouveau produit

Vade-mecum à l'usage des femmes et des hommes politiques ainsi qu'à ceux qui les conseillent

Nul n'a le pouvoir de se tromper tout le temps. Et pourtant, les observateurs de la vie politique (journalistes, politologues, chercheurs…) fustigent quotidiennement les erreurs de communication de ceux qui nous gouvernent. La crise des gilets jaunes n'échappe pas à la règle. Il doit donc bien y avoir une, ou des explications. La communication politique est une antimatière. Tout le monde a un avis...

Plus de détails

+

En savoir plus

Nul n'a le pouvoir de se tromper tout le temps. Et pourtant, les observateurs de la vie politique (journalistes, politologues, chercheurs…) fustigent quotidiennement les erreurs de communication de ceux qui nous gouvernent. La crise des gilets jaunes n'échappe pas à la règle. Il doit donc bien y avoir une, ou des explications. La communication politique est une antimatière. Tout le monde a un avis sur ce qu'il faudrait faire. Mais c'est après que l'on sait si l'on a réussi ou pas. S'il n'est pas possible de savoir, a priori, ce qu'il faut faire, on a une idée précise de tout ce qu'il ne faut pas faire. Cet anti-manuel de communication politique est une synthèse des erreurs, des mauvaises idées (ou fausses-bonnes-idées), et autres pratiques discutables, relevées essentiellement durant les trois derniers quinquennats. Une nature optimiste lira ce livre "en creux" ; avec un peu de chance, si l'on fait exactement le contraire, tout se passera bien ! Directeur de la communication de Dalkia (Groupe EDF), Renard Czarnes a été conseiller du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, de 2012 à 2014. Auparavant, il a exercé le métier de journaliste près de 20 ans, dont les 12 dernières années au journal Les Echos. Auteur d'un roman et d'une pièce de théatre, il est, par ailleurs, enseignant au sein de l'Institut d'études politiques de Paris, où il décrypte les relations entre les politiques et les médias.